Blog

Choisir ses laitages

February 12, 2018

Qui ne s'est jamais retrouvé un peu perdu au rayon des produits frais de son supermarché au moment de choisir ses laitages ?

Entre les publicités vantant les mérites de leurs produits, votre petite dernière qui ne jure que par le chocolat, votre aîné qui n'aime pas les morceaux de fruits dans le yaourt et vos envies à vous, il faut bien avouer qu'il y a de quoi s'arracher les cheveux !

Et si on essayait d'y voir un peu plus clair...

 

Avant tout chose, quelques précisions sur le vocabulaire

Comme les industriels rivalisent d’ingéniosité et inventent presque chaque jour un nouveau produit, nous allons essayer de faire simple et de séparer tous ces produits en deux grandes familles.

La famille des produits laitiers

Nous aurons tout d'abord les yaourts.  Selon la réglementation, un yaourt est un lait fermenté à partir de bactéries lactiques spécifiques. Toute autre préparation à base de lait ne peut pas utiliser l'appellation yaourt.

Dans la famille des produits laitiers, nous retrouverons également les fromages blancs, les petits suisses, les faisselles et les laits fermentés n'ayant pas l'appellation "yaourt".

Dans cette gamme des produits laitiers, vous retrouverez bien évidemment des produits natures, mais également des produits sucrés, avec des morceaux de fruits ou encore aromatisés.

La famille des desserts lactés

C'est probablement dans cette catégorie de produits que l'industrie agroalimentaire fait preuve de la plus grande imagination pour nous proposer régulièrement de nouveaux produits, tous plus alléchants les uns que les autres. Alors quels produits classent-on dans cette famille ? Des produits certes fabriqués avec du lait, mais dont la teneur sera moindre que dans les produits laitiers, entre 50 et 75 % en général et auxquels seront ajoutés du sucre, des arômes, de la crème, des œufs et éventuellement des additifs (gélifiants, épaississants, colorants...).

Entre autres, on retrouvera donc les crèmes desserts, les crèmes caramel ou crèmes brûlées, les riz et semoules au lait, les mousses (au chocolat ou autres parfums), les crèmes aux œufs, les îles flottantes, les liégeois, les flans...

 

Très bien, me direz-vous, mais on achète quoi ?

Ce qu'il faut savoir, c'est qu'en moyenne, un dessert lacté sera près de trois fois plus sucré qu'un produit laitier, même si vous y ajoutez un peu de sucre.

Certains seront également beaucoup plus riches en matières grasses (comme les mousses, les liégeois, certaines crèmes...).

Autre chose important, la teneur en calcium est bien plus important dans les produits laitiers que dans les desserts lactés. Chaque pot couvre de 15 à 20 % de besoins quotidiens en calcium, ce qui n'est pas le cas des desserts lactés.

Une petite astuce pour savoir si un aliment à base de lait vous apporte un quantité satisfaisante de calcium ? Jetez un petit coup d’œil au tableau des valeurs nutritionnelles. Si le calcium n'y est pas mentionné, c'est que sa teneur est inférieure à 15 % de besoins quotidiens moyens d'un adulte.

 

L'idée n'est absolument pas de bannir de son alimentation mousse au chocolat, café liégeois ou petite crème à la vanille si vous aimez ça, mais ce ne sont pas des desserts à consommer au quotidien. On préférera, pour chaque jour, choisir des yaourts, fromages blancs, faisselles ou autres petits suisses. Selon les goûts, vous pourrez (ou pas) ajouter du sucre ou un peu de miel ou encore de la confiture, des fruits coupés en morceaux... et pourquoi pas de la vanille et ou de la cannelle.

Les desserts lactés seront plutôt consommés modérément, une ou deux fois par semaine. Et là, faites-vous plaisir, choisissez le produit qui vous fait envie et savourez !

En faisant ainsi des choix judicieux, nous consommons des produits bons pour notre organisme, tout en nous faisant plaisir, et en ménageant notre porte monnaie, car ne l'oublions pas, les produits les plus simples, sont aussi bien souvent les moins onéreux.

Share on Facebook
Share on Twitter
Please reload

Featured Posts

Les ateliers diététiques

September 3, 2018

1/5
Please reload

Archive
Please reload

Follow Me
  • Grey Facebook Icon
  • Grey Twitter Icon
  • Grey Pinterest Icon
  • Grey Instagram Icon

kpersico.diet@gmail.com

 

Membre de l'ADL, de l'AFDN,

de la SFD et du GROS

Diététicienne Nutritionniste

N° ADELI 06 95 0331 6

14 Rue Rossini - 06000 Nice

Tél : 07 78 05 53 13

  • Blanc Icône Instagram
  • Blanc Twitter Icon
  • White Facebook Icon

© 2017 par Karine Persico

 

This site was designed with the
.com
website builder. Create your website today.
Start Now